Je copie/colle avec son accord un commentaire d'une PE qui montre que notre opposition n'est pas fondée sur des inquiétudes irrationnelles... Comment peut on cautionner un décret qui laisse la porte ouverte à ce genre d'aberrations ? J'en veux à celles et ceux qui ne se préoccupent que de leur petite école, se réjouissant d'avoir des "conditions optimales' pour appliquer le décret et qui ne voient pas qu'à côté d'eux des enfants et des enseignants vont trinquer...

Les 2 conseils d'école de notre commune(primaire et maternelle)ont voté une motion demandant le report de la mise en placede la loi à 2014 (unanimité des voix à la maternelle). Sondage effectué auprès des parents de maternelle: 90% des parents demandent le maintien de la semaine de 4 jours (comme quoi le matraquage politico médiatique ne réflète pas la réalité du terrain).


Résultat: le maire prépare son projet : mise en place en septembre 2013 avec le mercredi matin (les enseignants souhaitaient plutôt le samedi pour tenir le coup).


Et cerise sur le gâteau : les activités seraient mises en place sur la plage horaire du midi !!! Les élus locaux semblent avoir découvert le filon: pas de quota d'encadrement sur le temps de cantine. Bien entendu tout le monde s'accordait pour dire que les enfants rentraient déjà exténués en classe après deux heures de pause déjeuner. 45 min de plus pour se fatiguer, voilà qui va mettre nos chères têtes blondes dans de bonnes conditions pour les apprentissages de l'après-midi! Et on rajoute le mercredi qui permettait à ce petit monde et à leurs enseignants harassés de soufller un peu.

Donc au lieu d'alléger la semaine de l'enfant, on va l'allonger : ils seront le même temps à l'école sur 4 jours+ le mercredi !

Inutile de dire que nous sommes affligées. D'autant plus que nous avons l'habitude de travailler dans nos classes sur le temps de midi et que nous allons peut-être devoir nous réfugier dans nos voitures pour laisser la place aux animateurs et enfants qui vont investir nos classes... Donc il s'agit pour nous clairement d'un allongement de notre présence à l'école (mercredi avec les frais de route) avec des salaires en baisse depuis 2 ans..

 

une PE regrettant son vote PS