« Les grands principes de l’organisation du temps scolaire s’appliqueront à l’ensemble des écoles. »

Les adaptations seront alors difficiles et modestes, à l'intérieur de ce cadre, et ne tiendront pas compte des contraintes et atouts des différents territoires.
Elles ne tiendront pas compte des volontés de la communauté éducative (parents, mairies, enseignants)
alors que les modalités actuelles le permettent : fonctionnement sur 4 jours ou 4 jours et demi, voire sur 7 demi-journées dans le cadre d'aménagements conseillés par des spécialistes du rythme de l'enfant.