par Dindon35 des Champs

Avez-vous jamais observé cet étrange volatile qu’est le dindon ? Lui avez-vous trouvé la moindre lueur au fond de son petit œil rond ?

N’avez-vous jamais entendu une naïve jeune fille se faire cavalièrement surnommer « dinde » ?

Feydeau, en d’autres temps, nous aurait même écrit une petite pièce en 3 actes !

« Etre le dindon de la farce »… expression française qui nous colle à la peau tel un maillot de corps  du début du siècle dernier. Nous, enseignants du primaire, mis soigneusement à l’écart de ces soi-disant concertations, de ces pseudo-débats médiatiques (cf. débat avec M. Peillon sur Médiapart), et qui, une fois n’est pas coutume, allons encore laisser des réformettes ruiner l’école de nos élèves…

Alors, non ! Cette fois-ci, le dindon ouvre son bec, redresse fièrement sa  queue, secoue effrontément sa  caroncule et sort de sa basse-cour pour glouglouter haut et fort qu’il ne laissera pas l’école de ses enfants partir en miettes !

Oui, les Dindons veulent une refondation ; mais pas n’importe comment et à n’importe quel prix !
Et surtout pas au détriment de nos enfants !

Alors, comme il se dit dans certaines régions de l’Est, nous pourrons clamer que nous sommes « fiers comme des dindons » de notre action !

 

Les Dindons écriront régulièrement des articles pour rendre compte des nouveautés de la refondation au jour le jour, les avis des syndicats, et surtout, ce que nous en pensons, nous, pauvres gallinacés !

dindonfarce