La prise en charge pourra être la même mais les familles devront prévoir un budget supplémentaire pour financer les activités périscolaires sous forme d'une contribution directe ou par augmentation des impôts locaux.

En outre, elles devront prévoir une solution pour retrouver leur enfant à la sortie du mercredi, à 11h30 ou 12h00.

Notons que certaines communes n’envisagent pas de mettre un service de cantine le mercredi midi, ni  de centre de loisirs… comment feront les parents qui travaillent pour récupérer leurs enfants ? À ce sujet, il faut rappeler que de nombreuses nourrices n'acceptent pas une garde limitée, mais à la journée.